Achat d’un terrain à Bettencourt-Saint-Ouen : isolé ou en lotissement ?

Partager sur :

À l’achat d’un terrain à Bettencourt-Saint-Ouen, vous devez établir vos critères de choix en amont afin de mieux axer vos recherches. L’un des premiers éléments à déterminer concerne le type de terrain à acquérir : isolé ou en lotissement ? Pour vous aider à choisir, voici davantage d’informations sur chaque option.

Les caractéristiques d’un terrain en diffus

Un terrain est dit en diffus lorsqu’il ne fait partie d’aucun ensemble foncier. Il ne provient donc pas de la division d’un terrain. On dit qu’il est isolé. 

La plupart du temps, ce type de terrain est situé à l’extérieur des grands centres urbains. L’acquérir permet alors de profiter de l’isolement par rapport au brouhaha de la ville. Il est aussi possible de ne compter aucun vis-à-vis. 

Cependant, le terrain en diffus est souvent dispensé de bornage et de viabilisation. En d’autres termes, ses limites sont méconnues. Or, cette situation est susceptible de causer des litiges avec les propriétaires voisins. En outre, l’absence de raccordements nécessitera des dépenses importantes pour l’acheteur.    

Les spécificités d’un terrain en lotissement

Ce type de terrain a la particularité de faire partie d’un ensemble de parcelles plus ou moins identiques formant le lotissement. Les limites physiques de chaque lot sont connues et parfaitement visibles. Vous n’aurez aucun mal à vérifier la fiabilité du prix de celui qui vous convient.   

Les parcelles sont déjà raccordées aux réseaux existants : à l’eau potable, à l’électricité, au téléphone… Elles sont également accessibles par une route praticable. 

Toutefois, les constructions qui sont réalisées au niveau des terrains doivent respecter des standards édictés dans le règlement du lotissement. Des consignes particulières peuvent notamment exister en matière de matériaux et d’architecture.

En outre, les résidents du lotissement seront aussi soumis à des charges collectives destinées à l’entretien des parties et équipements communs.